FAQ sur les huiles alimentaires usagées, les déchets alimentaires et leur compostage.

L’huile de friture ne doit en aucun cas être jetée dans l’évier, les toilettes ou les poubelles.
Pour une élimination responsable de l’huile de friture, il est recommandé de la verser dans un récipient hermétique, une bouteille en plastique par exemple, une fois refroidie.
Ensuite, vous pouvez la déposer dans un point de collecte spécifique pour le recyclage des huiles de cuisine usagées.
De nombreuses déchetteries proposent ce type de service.
Vous pouvez aussi nous déposer vos contenants d’huiles alimentaires usagées à notre entrepôt ( Le rigaudel 07600 Asperjoc )
Il est important de ne pas contaminer l’environnement en jetant l’huile de cuisson de manière inappropriée.

Pour les professionnels (restaurants, cantines, traiteurs etc)  l’élimination de l’huile de friture doit être gérée de manière responsable et conforme à la réglementation en vigueur.
Il est recommandé de nous contacter.
Nous sommes spécialisés dans la collecte et la revalorisation des huiles de cuisines usagées.
Nous proposons un service de collecte régulier. Un bon d’enlèvement est fourni pour chaque collecte effectuée afin d’assurer la traçabilité des huiles usagées.
Il est essentiel de s’assurer que les huiles usagées soit gérées de manière respectueuse de l’environnement, afin de limiter l’impact sur la nature.
N’hésitez pas à nous contacter pour connaître les options de collecte et de revalorisation disponibles chez nous.

Oui, la collecte des huiles usagées ainsi que les graisses animales pour les professionnels est totalement gratuite chez Huilétic.
Nous commençons par la signature d’une convention, puis la mise à disposition et le renouvellement illimité de fûts de 30, 60 ou 120 litres.
Un bordereau d’enlèvement vous est remis à chaque collecte conformément à la législation.
Nous vous fournissons également 2 autocollants : l’un pour informer votre clientèle que votre établissement joue un rôle respectueux dans le recyclage de ces déchets et ainsi participe pleinement au développement locale durable et à la création d’emplois, l’autre, destiné à vos cuisines, indique nos coordonnées que vous ne chercherez plus !

Gestion des huiles alimentaires en tant que biodéchets
La réglementation interdit strictement de rejeter des huiles alimentaires usagées (HAU) dans les réseaux d’eaux usées (article R. 1331-2 du code de la Santé Publique)
Les huiles alimentaires usagées sont soumises à la réglementation générale en matière de déchets non dangereux (en référence aux articles R. 541-7 à R. 541-11 du code de l’environnement) et à ce titre la responsabilité du détenteur peut-être engagée notamment en cas de pollution.

Pour répondre à la réglementation, les professionnels de la restauration, les collectivités ou les industries agroalimentaires producteurs d’huiles alimentaires usagées (HAU) doivent répondre aux obligations suivantes.
– Depuis le 1er janvier 2012, les établissements qui produisent ou détiennent des quantités importantes de biodéchets sont tenus de mettre en place une collecte d’huiles alimentaires usagées (HAU) par une entreprise spécialisée en vue de leur valorisation.
– Depuis le 1er janvier 2016, le seuil déclenchant l’obligation de valorisation est de 60 litres par an, par établissement.

* Décret n°2008-184 du 26 février 2008 concernant les graisses et huiles comestibles.

* Code de l’environnement : article L 541-1 et suivants.* Arrêté du 12 juillet 2011 et Circulaire du 10 janvier 2012, fixant les seuils et les modalités de l’obligation de tri à la source des biodéchets.* * Arrêté du 12 juillet 2011 et Circulaire du 10 janvier 2012, fixant les seuils et les modalités de l’obligation de tri à la source des biodéchets.

Beignets, frites, accras…, toute le monde aime ça, mais une fois ces bonnes choses frits, on se demande tous : que faire de cette huile de cuisson usagée ? Les huiles alimentaires usagées sont comme les chats, elles ont plusieurs vies ! Elles peuvent être recyclées pour être transformées en biodiesel ou en produits chimiques  Le processus de recyclage implique généralement la collecte des huiles usagées, leur raffinage et leur transformation. Cette pratique contribue à réduire la dépendance aux combustibles fossiles et à diminuer les émissions de gaz à effet de serre.
Cependant, si les huiles alimentaires usagées ne sont pas recyclées, elles peuvent causer des dommages environnementaux si elles sont jetées dans les égouts, les cours d’eau ou les décharges. Il est donc essentiel de les éliminer de manière responsable, en les déposant dans des points de collecte spécifiques, où elles seront recyclées ou éliminées de manière appropriée, conformément à la réglementation en vigueur.

 

La friture à l’huile d’olive est une pratique culinaire qui remonte à des siècles et qui est appréciée dans de nombreuses cultures à travers le monde. L’huile d’olive est non seulement délicieuse, mais elle est également réputée pour ses bienfaits pour la santé, ce qui en fait un choix populaire pour la friture.

L’huile d’olive est riche en acides gras mono-insaturés, en antioxydants et en vitamines, ce qui en fait l’une des huiles les plus saines pour la cuisson. Lorsqu’elle est chauffée à des températures élevées, l’huile d’olive conserve ses propriétés nutritionnelles et son goût caractéristique, ce qui en fait un choix idéal pour la friture.

Lors de la friture à l’huile d’olive, il est important de choisir une huile d’olive de qualité supérieure, de préférence extra vierge, pour garantir une saveur riche et une stabilité thermique élevée. L’huile d’olive extra vierge est pressée à froid et n’a subi aucun traitement chimique, ce qui lui confère une saveur plus intense et des propriétés nutritionnelles préservées.

Pour une friture à l’huile d’olive réussie, il est essentiel de maintenir la température de l’huile entre 160 et 200 degrés Celsius.
– Aliments riches en eau (poissons, légumes) 160°C
– Aliments panées (viandes, poissons) 180°C
– Pommes de terre, petits poissons, crustacés 200°C
Cette plage de température permet à l’huile d’olive de conserver ses propriétés nutritionnelles tout en assurant une cuisson uniforme des aliments. Il est également recommandé de ne pas réutiliser l’huile d’olive pour la friture à plusieurs reprises, car cela peut altérer sa qualité et sa saveur.

La friture à l’huile d’olive est idéale pour préparer une grande variété de plats, des frites croustillantes aux beignets moelleux en passant par les tempuras légères. L’huile d’olive confère aux aliments frits une saveur distincte et une texture croustillante, tout en préservant leur valeur nutritionnelle.

En conclusion, la friture à l’huile d’olive est une méthode de cuisson saine et délicieuse qui apporte une touche méditerranéenne à de nombreux plats. En choisissant une huile d’olive de qualité et en respectant les bonnes pratiques de friture, vous pourrez profiter de plats frits savoureux tout en préservant les bienfaits pour la santé de cette huile précieuse.

déchets alimentaires et compost